Houses, Cobalt, Franklin Carmichael (Canada, 1890-1945), v. 1931-1932. Gravure sur linoléum, 6 x 7 cm (2,4 x 2,8 po)

Houses, Cobalt, Franklin Carmichael, v. 1931-1932. Gravure sur linoléum Franklin Carmichael est né en 1890 à Orillia, en Ontario, où son père possédait un atelier de fabrication de calèches. M. Carmichael travaillait dans l’atelier quand il était jeune, peignant des décorations sur les calèches, et cette expérience lui a permis de développer son talent artistique. Franklin Carmichael a étudié le graphisme et l’art commercial à l’Ontario College of Art and Design, à Toronto, où il a plus tard enseigné, devenant ainsi le chef du département d’art commercial et graphique. Les deux œuvres, Houses, Cobalt et A Northern Silver Mine, qui font également partie de cette visite guidée, présentent le fort sentiment graphique de Carmichael grâce aux lignes épurées et aux formes lisses utilisées pour illustrer les caractéristiques du paysage. Carmichael a dit un jour qu’un paysage propre et croustillant de forme et de couleur, riche en inspiration, est tout ce qu’un artiste peut souhaiter, implorant d’être utilisé et plein de possibilités inhérentes.

Ces qualités ont fait de Houses, Cobalt une source parfaite pour une pièce de monnaie. La Monnaie royale canadienne a créé une interprétation de cette peinture pour une pièce de monnaie en argent en 2012. C’est un bel hommage à l’importance de Carmichael et de Cobalt dans l’histoire du Canada.

2012 Pièce en argent, Carmicheal et CobaltAu début des années 1900, Cobalt était une ville minière en plein essor, avec plus de 20 mines d’argent en exploitation, mais la prospérité n’allait pas durer et les réserves d’argent se sont épuisées dans les années 1920. Les spéculateurs se sont déplacés vers le nord lorsque l’or a été découvert près du lac Porcupine et que la population de Cobalt a diminué de 10 000 à 4 000.

En tout, 100 mines ouvrirent autour de Cobalt, et la population a explosé, passant de 100 en 1903 à 10 000 en 1909. Mais la prospérité s’est évanouie dans les années 1920 alors que les réserves d’argent étaient épuisées et qu’un nouveau boom de l’or attirait les investisseurs plus au nord au lac Porcupine. Cette gravure sur linoléum a été produite une décennie plus tard et montre les maisons de ceux qui ont choisi de rester, appelant Cobalt leur chez-soi.

Dans cette impression artistique, nous voyons comment le Canada s’est fait connaitre sous le nom de Grand Nord blanc. La neige atteint les sommets des toits, laissant les maisons confortablement nichées dans leur couverture de blanc. L’éblouissement de la neige guide Notre œil dans le creux des collines qui créent un rythme calme à travers l’œuvre d’art. Carmichael a imprimé des variantes de couleurs différentes des maisons sur une variété de papiers; certains avec des tons beiges chauds et d’autres avec des pages teintées bleues plus fraîches offrant une ambiance légèrement différente de la ville. Chaque imprimé partage la palette douce et la texture du linoléum, ce qui donne au spectateur une sensation de confort.

Nous avons quatre autres œuvres d'art d'inspiration locale du Groupe des Sept dont nous aimerions vous parler:

Arthur Lismer, Temagami Portage, 1945, huile sur toile
Autumn Cobalt, A. Y. Jackson, 1935. Huile sur bois
Ontario Mining Town, Cobalt, A. Y. Jackson, 1933. Huile sur bois
A Northern Silver Mine, Franklin Carmichael, 1930. Huile sur toile

De vous parler du Groupe des Sept est un effort collectif de ces partenaires:

Fednor
City of Temiskaming Shores
Destination Northern Ontario
Northeastern Ontario, Canada
Province of Ontario
Temiskaming Art Gallery
Tour du lac Témiscamingue